IS2T, pour Industrial Smart Software Technology, est une société nantaise , à forte valeur ajoutée, éditrice d’une interface universelle à la pointe de la technologie. Destinée à la conception de systèmes embarqués intelligents.

 IS2T a pour moteur l’enthousiasme… et les systèmes embarqués. Qui l’ont embarquée, depuis sa création en 2005 par Fred Rivard, dans une extraordinaire course de vitesse. Qu’est-ce qu’un système embarqué ? Il suffit de regarder autour de soi. Vous conduisez votre voiture, et un voyant sonore indique que vous avez oublié de mettre votre ceinture : c’est un système embarqué. Vous allumez votre télévision avec une télécommande : c’est encore un système embarqué. Bref, ils sont partout, souvent cachés, ultra rapides et surtout gorgés d’informatique et d’électronique.

IS2T en a fait son cheval de bataille. Son cœur de métier : concevoir et commercialiser une plateforme d’exécution universelle, interface entre systèmes électroniques et logiciels embarqués. Véritable mini Androïd pour puces électriques, son usage accélère et optimise les systèmes embarqués sur puce (microprocesseur). Son produit-phare : la plateforme MicroEJ, la plus petite de l’industrie (100 fois plus petite que celle de ses concurrents !), qui s’adapte à tous les systèmes embarqués, telle une partition universelle. « Nous sommes les seuls en France ! Notre technologie permet aux industriels de diminuer le coût total de possession d’un système embarqué, et de mettre plus rapidement leurs produits sur le marché, déclare Fred Rivard, pdg d’IS2T, docteur en informatique de l‘Université et de l’Ecole des Mines de Nantes.

Incubée dès l’origine par Atlanpole et soutenu par Oseo, IS2T (30 personnes) a pour partenaires des « géants », tels STMicroelectronics et Freescale, par exemple. « Nous avons passer le cap d’un million d’objets du quotidien utilisant la technologie d’IS2T, et nous visons les dix millions, tout en maîtrisant notre croissance qui se veut régulière. », souligne Fred Rivard, également membre, entre autres, du pôle de compétitivité ID4Car (regroupe les acteurs de la filière véhicules et mobilités durables des régions Pays de la Loire, Bretagne et Poitou-Charentes). Plutôt prometteur pour l’avenir, puisque le marché des systèmes embarqués s’annonce très florissant (croissance à deux chiffres). Les objectifs d’IST à l’aube de ses dix ans : accompagner la croissance des secteurs tels l’internet des objets, les interfaces homme-machine et la simulation hybride des systèmes, avec de nouvelles filiales, notamment en Allemagne et en Amérique du Nord. Surtout : devenir un must-have d’ici trois ans.

Cécile Faver

www.is2t.com